Bien Debuter Sur Impdos

Bien débuter sur iMPdos

Comme indiqué au boot, quand on ne sait pas ce que l'on peut faire et comment cela fonctionne, une simple commande :

  • |hlp (Affiche l'aide)
impdos_hlp-5726ceb.png

Rentrons pas à pas dans le vif du sujet

Comment Sélectionner un Drive ?

La sélection des drives se fait naturellement. Ainsi :

  • ùa permet de sélectionner le drive A
  • ùb permet de sélectionner le drive B
  • ùm4 permet de sélectionner la m4
  • ùp1 permet de sélectionner la partition 1 de 128mb de la xMass
  • ùp2 permet de sélectionner la partition 2 de 128mb de la xMass
  • ùp3 permet de sélectionner la partition 3 de 128mb de la xMass
  • ùp4 permet de sélectionner la partition 4 de 128mb de la xMass
  • ùx permet de sélectionner le lecteur courant de la xMass

Mais, quelles différences entre les RSXs ùP1/P4 et ùx ?

Les premières permettent de sélectionner la bonne partition mais réinitialisent obligatoirement le chemin alors que la dernière sélectionne la partition courante ainsi que le chemin.

NB : en cas de reset ou d'extinction du cpc, la partition ainsi que le chemin sont concervés.

Comment Sélectionner un chemin ?

Une fois, la partition sélectionnée via ùpx(x allant de 1 à 4), un simple CAT affichera le catalogue du lecteur. Concernant les partitions, sachez qu'il n'y a qu'une seule partition utilisable sur une DOM 128mo.

Ensuite, la commande ùcdx,"nomdurepertoire" vous permettra d'entrer dans le bon répertoire.

Par exemple :

ùcdx,"games"

vous entrez dans le répertoire games

iMPdos est en surcouche avec l'Amsdos située en rom 7, ce qui signifie que la plupart des instructions i/O sont supportées.

Ainsi, cat, load, save, et run" , fonctionnent sans aucun soucis.

il existe cependant leurs alter-égos à savoir, ùcat pour "cat", ùl pour "load", et ùr pour run"

Il y a également quelques petites différences entre certaines d'entres elles. Ainsi, ùr,"nomdufichier" sera une excellente alternative à run"nomdufichier".En effet la 1ère forcera le lecteur xMass même si celui-ci est remis à zéro lors de la réinitialisation de la rom7.

Voyons maintenant unes à unes toutes les Rsx disponibles :

Afficher le header d'un fichier

ùhead,"myfile"

Qu'est-ce que le header d'un fichier ?
C'est ce que l'on appelle l'en-tête. Celui-ci contient une mine d'informations puisque vous trouverez ainsi, le type de fichier (bas, binaire, ascii), le point d'entrée (l'adresse de début du fichier), la longeur du fichier, ainsi que l'adresse d'execution.
J'aurais pu m'arrêter là,mais j'ai décidé d'afficher également sur quel secteur de la xMass était sauvegardé le fichier ainsi que le nombre de secteurs utilisés par celui-ci.head-57355a7.png

Accès aux répertoires

ùcdx,"monrep"

La commande initiale sur iMPdos était ùcd mais pour ne pas "bloquer" la rsx de la rom de la M4 qui s'appelle également ùcd, j'ai décidé d'ajouter un x afin de préciser que nous voulons sélectionner le répertoire sur la xMass.
Un truc important à noter, le répertoire peut contenir jusqu'à 11 caractères.

il est important de savoir que chaque répertoire ne peut contenir que 64 fichiers ou repertoires au maximum. Le root ou la racine, contiendra quand à elle au maximum, 512 fichiers, enfin 511, car un repertoire trash est crée au formatage.

Ainsi, lorsqu'un répertoire est crée, il reste 61 entrées disponibles car 3 autres sont déjà utilisées par les répertoires crées [.], [..], et [trash].

Qu'est-ce que ces répertoires crées ?

[.] ne sert à rien, c'est le répertoire courant
[..] permet de revenir sur le répertoire précédent ùcdx,".."
[trash] c'est le répertoire poubelle. C'est ici que sont envoyés les fichiers doublons. Ainsi, lorsque vous enregistrez 2 fois le même fichier, l'ancien est copié dans le trash et le nouveau sera enregistré dans le répertoire courant.

ùcdx,"/" permet de revenir à la racine

Créer un nouveau répertoire

ùmd,"monrep"

Le répertoire monrep est crée dans le répertoire courant dans la limite des 64 fichiers expliqués plus haut.
Le nom du repertoire peut contenir jusqu'à 11 caractères.

Effacer un répertoire

ùrd,"monrep"

Une confirmation vous sera demandée avant d'effacer le repertoire "monrep", en cas de mauvaise manipulation.

Effacer un fichier

ùdel,"myfile.aaa"

Le fichier "myfile.aaa" sera effacé. Aucune confirmation n'est demandée.

Renommer un fichier

ùrfile,"newfile","oldfile"

Le fichier oldfile sera renommé en newfile

Renommer un répertoire

ùrdir,"newdir","olddir"

Le répertoire olddir sera renommé newdir.

Fomater votre xMass.

Avant de formater votre xMass, il faudra, au préalable sélectionner la bonne partition, via les , commandes ùp1, ùp2, ùp3 ou ùp4, surtout si vous voulez éviter de formater la mauvaise partition. En effet, imaginez que vous soyez sur la partition numéro 4, si vous lancez le formatage, celle-ci sera formatée. Ce serait un peu bête si vous pensiez formater la partition 2.

Concernant, le formatage de la xMass, 2 commandes sont disponibles :

ùformat,1

Le formatage est assez rapide mais n'efface seulement que les secteurs de boot et quelques parties utilisées. En gros, cela formate jusqu'au dernier fichier enregistré.

et

ùformat,2

C'est ce qu'on appelle le formatage complet. 1 Quart de la carte est effacé. C'est celui qui est conseillé lorsque vous installez une nouvelle version d'iMPdos en général.
Par contre, celui-ci dure approximativement en 18 et 25 minutes. 65536 secteurs seront effacés avec cette méthode.

Une confirmation vous sera demandée avant chaque formatage. Pensez bien à vérifier si vous formattez la bonne partition!

Installer un boot xMass

ùinstall

Cette instruction est à utiliser seulement si le message "xMass not detected" est affiché.
Il permet de réinstaller la track0 si celle-ci à été corrompue.

Créer un boot différent au lancement du cpc.

ùautoexec,mode,border,ink0,ink1

Un système de boot a été intégré permettant dans le cas présent de choisir :

1. le mode graphique
2. La couleur du border
3. La couleur du ink 0
4. La couleur du ink 1

par exemple, avec ùautoboot,2,6,0,26, le cpc bootera en mode 2, border 6, ink 0 en noir et ink1 en 26

ùraz

Cette comande permet de réinitialiser l'autoboot aux valeurs d'origine du boot cpc, à savoir, mode 1, border 1, ink 0 à 1, et ink 1 à 24.

Crunch & Décrunch

ùcrunch,start,dest,lenght

On peut cruncher directement une image en ram. start étant l'adresse de départ, dest étant l'adresse de destination, et lenght, la longeur du fichier à cruncher.
ùdcrunch,start,dest

On décrunch l'image à partir de l'adresse de départ (start) dans la destination pointée par dest.

Le cruncher est un cruncher RLE distribué librement par CNGsoft. Je conseille donc d'utiliser ce type de cruncher uniquement pour les fichiers graphiques (.scr, .win sprites softs, hards,…)

L'éditeur de secteur

Il m'est apparu comme essentiel dès le début du code d'iMPdos, de créer un éditeur de secteur * à la Discologie * afin de pouvoir naviguer rapidement dans les secteurs de la xMass.

ùed,&0201,00

on édite le secteur 000201 de la xMass. Ce secteur est en fait le secteur du root de votre xMass.ed-5735558.png

J'ai ensuite ajouté 2 autres commandes à l'éditeur :

ùed

qui permet d'afficher le secteur courant dans l'éditeur de secteur

ainsi que

ùed,"-fucking"

qui affiche le 1er secteur du fichier "-fucking"

ed2-57355ca.png

Editeur Mémoire Ram

Lors de l'Alchimie 13, Sid m'avait demandé s'il était possible d'éditer la ram à la façon d'un éditeur de secteur.

ùmed,&A700

L'éditeur affiche maintenant les codes hexa/ascii à partir de l'adresse #A700.med-573555f.png

Les options de copie fichier

Copie Xmass

Copie du drive A vers xmass

ùcpax

Copie du drive B vers xmass

ùcpbx

Copie xmass vers drive A

ùcpxa

Copie xmass vers drive B

ùcpxb

Copie M4 Sd card

Copie drive a vers M4

ùcpasd

Copie M4 vers A

ùcpsda

Copie drive b vers M4

ùcpbsd

Copie M4 vers drive B

ùcpsdb

Copie xmass vers M4

ùcpxsd

Copie M4 vers xmass

ùcpsdx

Drive A & B

Copie drive A vers B

ùcpab

Copie drive B vers A

ùcpba

Concernant la copie, tous les fichiers basic, binaires et ascii sont maintenant supportés.

Les commandes sont fort simples à mémoriser :

ùcpsourceDESTINATION,"myfile" copie le fichier myfile du drive source sur le drive DESTINATION

ùcpsourceDESTINATION,"*" copie tous les fichiers présents sur le drive source en direction du drive DESTINATION

source/DESTINATION

*A * : drive A
*B * : drive B
*x * : Xmass
*sd* : M4

ùcpbx,"toto.scr" copie le fichier toto.scr du drive sur la xMass
**ùcpbx,"*" copie tous les fichiers du drive b sur la xMass

Rappel : les fichiers ascii ne sont pas encore supportés dans l'option copie (mais cela ne saurait tarder).

Copie un fichier xMass d'un répertoire à un autre

ùcpx,"/001/toto.scr","/gfx/17k : copie le fichier toto.scr du répertoire 001 dans les répertoires gfx 17k. Le fichier source toto.scr est toujours présent dans le répertoire 001. Un ùdel ou un ùera effacera l'ancien fichier.
la présence du 1er / permet à la commande de partir du boot et non du répertoire courant.

Action sur Directory

ùcdw : Current Directory Working.

en sortie :
HL contient le début de la chaine
BC contient la longueur de la chaine

ùpdw : Print Directory Working. Affiche le répertoire courant.

par exemple : /toto/001/

Backup & Restauration

Un backup des partitions 1, 2 ou 3 peut être maintenant réalisé. Pour cela, la partition 4 est utilisée comme backup. Il reste toujours possible d'utiliser la partition 4 comme les 3 premières, à savoir, sauvegarder, charger, copier,… des fichiers.

ùbackup : sauvegarde la partition courante dans x4
Utilisation : ùP2:ùbackup -> sauvegarde la partition 2 dans x4

ùrestore,numéro_de_partition : numéro de partition est compris entre 1 et 3.
Utilisation : ùrestore,2 -> recopie la partition x4 dans x2

Affichage de la version d'iMPdos

ùv : affiche la version d'iMPdos.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License